• Luca Marenzio

     

    1. LUCA MARENZIO - AMOR TIEN IL SUO REGNO

     

     

    Compositeur né près de Brescia (Italie) vers 1550, mort à Rome le 22 août 1599. Il fut maître de chapelle du cardinal d'Este, passa plusieurs années en Pologne au service de Sigismond III, et devint vers 1595 organiste de la chapelle pontificale. Il est regardé comme le représentant par excellence du madrigal italien, et comme l'un des précurseurs de la tonalité moderne. Dix-sept livres de madrigaux et six livres de villanelles à plusieurs voix forment la partie la plus considérable de son œuvre, où figurent aussi plusieurs livres de motets, antiennes et concerts sacrés.

     

     2. LUCA MARENZIO - LASSO NON È COR MIO